20 milliards d’euros de prêts participatifs aux PME et ETI!

20 milliards d’euros de prêts participatifs aux PME et ETI!

Publié le 09-03-2021

Actualités #aides #entreprises #PME #ETI #soutien #crisesanitaire #COVID #financement #comissioneuropeenne

La Commission européenne vient d’autoriser un régime de garanties d'Etat mis en place par la France pour mobiliser jusqu'à 20 milliards d'euros de financement privé à long terme afin d'aider les entreprises frappées par la crise du coronavirus…

Face aux conséquences de la pandémie de Covid sur l'activité économique, Bruxelles a adopté il y a un an un dispositif plus souple en matière d'aides publiques aux entreprises, « l'encadrement temporaire des aides d'Etat », en vigueur jusqu'à la fin de l'année.

« Ce régime de garantie français soutiendra les petites et moyennes entreprises ainsi que les entreprises de taille intermédiaire touchées par la pandémie de coronavirus et les aidera à poursuivre leurs activités malgré l'incertitude économique actuelle », a déclaré la vice-présidente de la Commission chargée de la politique de concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué. « En mobilisant jusqu'à 20 milliards d'euros d'aides d'investisseurs privés sous la forme de prêts participatifs et de dettes subordonnées, le régime de garantie contribuera à atténuer l'impact économique de la pandémie de coronavirus en attirant des investissements privés. »

L'entrepreneur aura donc le choix entre un prêt participatif ou des obligations. Bruno Le Maire a précisé que les prêts seront distribués par le réseau bancaire dès d'avril avec un différé d'amortissement de 4 ans et une maturité de 8 ans. Durée nécessaire estimée pour offrir aux entreprises concernées assez de visibilité pour pouvoir investir. Les obligations seront quant à elles proposées par des sociétés de gestion et seront à rembourser en une seule fois au bout de 8 ans. Ce nouveau dispositif sera compatible avec les prêts garantis par l'État (PGE).

La tarification des prêts doit rester "avantageuse" et sera fixée par les banques et les sociétés de gestion. Une fourchette indicative du taux a été annoncée : entre 4 et 5,5% pour des prêts sur 8 ans. "Cela pourra être légèrement plus élevé pour une ETI car la garantie de l'État est alors plus chère", a précisé Bruno Le Maire. Au total, ce seront près de 20 milliards d'euros injectés dans l'économie française grâce à ce dispositif, en couvrant jusqu'à 6 milliards de pertes sans pour autant entrer au capital des entreprises.




Source : https://www.lesechos.fr/

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de notre site. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.