IMMOBILIER VERT : Les investisseurs disent « oui, mais … »

IMMOBILIER VERT : Les investisseurs disent « oui, mais … »

Publié le 11-05-2021

Immobilier #immobilier #vert #écologie #ISR #durable #regles #investissements #europe

Les investisseurs immobiliers européens disent être prêts à développer leurs pratiques ISR mais souhaitent un cadre commun pour tous les acteurs…

Une étude menée par Green Soluce et l’Institut de l’épargne immobilière & foncière (IEIF) sur les pratiques ESG montre que les investisseurs immobiliers européens semblent volontaires pour développer leur politique ISR mais demandent l’uniformisation des règles pour tout le monde... Si on peut regretter qu’elle ne donne pas suffisamment de chiffres, l'enquête dresse néanmoins un début d’état des lieux à creuser.

Besoin de règles uniformisées

Le premier constat de l’étude est qu’en ce qui concerne l’ISR, les acteurs immobiliers sont plutôt bons élèves car 94 % des sondés ont défini une politique ESG et la plupart prévoient de l’étendre à plus de 75 % de leurs portefeuilles d’ici les cinq prochaines années. Néanmoins, les investisseurs se plaignent encore de plusieurs freins tel que la complexité des processus et l’absence d’un cadre normatif harmonisé « Ils soulèvent le besoin de convergence des différentes réglementations à l’échelle européenne et encouragent les législateurs à ne pas considérer uniquement les projets de construction neuve, mais à davantage tenir compte de la rénovation du parc immobilier existant », souligne l’étude.

La disponibilité et la qualité des données est également un enjeu important. Leur collecte reste essentiellement corrélée à différents types de facteurs comme « la nature des locataires ou la localisation des actifs », expliquent l’IEIF et Green Soluce. Ils ajoutent que les investisseurs « regrettent le manque de lignes directrices claires de la part des régulateurs, notamment concernant les données nécessaires au calcul de l’empreinte carbone des bâtiments ».

Enfin, la rentabilité est aussi une des principales préoccupations. Beaucoup d’investisseurs craignent que leur politique ISR augmente les coûts des projets ou baisse leur rendement.

 

Source : https://www.ieif.fr/

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de notre site. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.