BOURSE – Jusqu’où ira le CAC 40 ?

BOURSE – Jusqu’où ira le CAC 40 ?

Publié le 01-06-2021

Épargne #bourse #cac40 #record #2000 #2021 #economie #relance

La Bourse de Paris s'est envolée d'environ 17 % depuis le début de l'année pour monter à des niveaux inédits depuis plus de 20 ans. Le CAC 40 dispose d'atouts considérables pour tirer profit de la reprise économique mondiale...

Pour la première fois depuis septembre 2000, et seulement la seconde fois de son histoire, le CAC 40 a franchi le seuil des 6 500 points, porté par la reprise économique mondiale.

En quelques mois, l’indice de la Bourse de Paris a effacé les traces de la crise du Covid pour retrouver ses plus hauts niveaux historiques. Avec une augmentation d’environ 17% depuis le début de l'année, il enregistre une des meilleures performances des grandes Bourses mondiales.

Une crise rapidement effacée

Il y a tout juste un an, les multinationales du CAC accumulaient les pertes suite à la fin du premier confinement. A la fin juin, elles n'avaient généré aucun profit, avec une activité en chute de 20 %.
Cependant après la panique boursière causée par cette pandémie inédite, le calme est rapidement revenu sur les marchés, rassurés par l'intervention rapide et massive des banques centrales.
Au fil des mois, les perspectives économiques se sont éclaircies malgré de nouvelles vagues épidémiques. Des plans de relance massifs ont été mis en place, pour la première fois y compris au niveau européen.

Impact inégal de la pandémie

C'est notamment grâce à l'arrivée de vaccins efficaces, six mois après les premiers confinements, et à l’importante campagne de vaccination de ces dernières semaines que la Bourse de Paris a pu atteindre ses plus hauts niveaux.
Entre-temps, le CAC 40 a rebondi de plus de 70 % depuis son point bas atteint le 18 mars 2020. Il s'inscrit même en hausse de plus de 6 % par rapport à son pic d'avant-brise à 6.111 points le 19 février.

Le luxe, acteur majeur du rebond du CAC

Parmi les gagnants de la crise, le luxe est sorti du lot. Hermès et LVMH ont progressé d'environ 60 %, L'Oréal de plus de 35 % et Kering de près de 30 % depuis février 2020. Ils ont contribué, a eux quatre, pour plus de 500 points à la hausse du CAC 40, faisant plus que compenser l'ensemble des baisses.

Proche du record historique

Le CAC peut-il espérer dépasser son record historique de 6.922 points atteint 4 septembre 2000 ? Il lui faudrait encore grimper de plus de 6 % pour côtoyer de nouveau ce sommet. Néanmoins, ces quelques points de pourcentage risquent d'être plus difficiles à conquérir alors que le rebond de l'inflation fait craindre le pire à certains professionnels des marchés…

 

 

Source : https://www.lesechos.fr/

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de notre site. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.