Epargne, patrimoine financier des ménages-Tour d'horizon 1er semestre

Epargne, patrimoine financier des ménages-Tour d'horizon 1er semestre

Publié le 13-09-2021

Épargne #epargne

Le taux d'épargne des ménages avait fortement augmenté lors du 1er confinement lié à la pandémie de Covid-19. Cette hausse marquée de l'épargne s'est poursuivie dans le cadre du renforcement des mesures sanitaires survenu en octobre 2020 puis en avril 2021.

Selon une étude de la Banque de France sur les placements et le patrimoine financier des ménages publiée le 18 août dernier, le taux d'épargne financière a en effet atteint 12,9 % au 1er trimestre 2021 en France, soit son plus haut taux historique (contre 5 % en 2019 et 5,2 % en moyenne sur la période 2009 - 2019).

L'orientation d'une partie de l'épargne dans les supports en unités de compte (UC) (que ce soit en direct ou via d'autres véhicules de placement) et le ralentissement de l'épargne sur livrets réglementés démontrent toutefois que les français cherchent des solutions de long terme plus rémunératrices.

L'épargne Covid accumulée sur les comptes courants et les livrets réglementés

Au 1er trimestre 2021, les français ont épargné 5,1 milliards d'euros de plus que le trimestre précédent en raison des mesures de confinement national instaurées en fin d'année 2020.

Les flux de placements des ménages restent aux niveaux exceptionnels observés depuis 1 an et s'établissent à 202,9 milliards d'euros au 1er trimestre 2021, dont 162,9 milliards concernent les produits de taux.

D'importants montants ont été déposés sur les comptes courants et sur les livrets d'épargne réglementée (26,9 milliards au T1 2021 contre 25,5 milliards au T4 2020) :

les montants placés sur les comptes courants s'élèvent à 17,5 milliards d'euros au 1er trimestre 2021 et sont estimés à 19,8 milliards au 2nd ;
la collecte sur les livrets réglementés décélère par rapport à l'an dernier mais devrait rester élevée en 2021 selon les prévisions de la Banque centrale (6,5 Mds au T2 contre 9,4 Mds au T1).
L'encours total du numéraire et des dépôts bancaires s'élevait, en valeur de marché, à 1613 milliards d'euros fin 2019 et à 1775 milliards d'euros fin 2020. En avril 2021, il atteint un montant de 1820 milliards d'euros.

Epargne, patrimoine financier des ménages-Tour d'horizon 1er semestre

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de notre site. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.